Bonjour, pour financer le Festival 2018 nous ouvrons une campagne Ulule ! :

https://fr.ulule.com/bd-miam-5eme/

Bd Miam? Ça a l’air sympa comme festival !

Pour ceux qui ne nous connaissent pas encore, Bd Miam est une petite association qui organise un festival de bande dessinée dans le but de faire découvrir le 9ème Art et les produits de la région à ses visiteurs. Lors de la première édition, nous avions attiré près de 800 curieux de toute la France. Ce sont maintenant près de 1200 personnes qui font le déplacement pour venir nous rendre visite au coeur de la région beaujolaise ! Seulement, cette année, nous allons modifier quelques petites choses…

Tout d’abord: l’année dernière, nous avions investi le Domaine de Benevent à Denicé.

Malgré les excellents retours que nous avons eu sur le lieu, Bd Miam tient à faire découvrir le terroir à ses visiteurs, et ça passe aussi par la découverte d’une région, et pas uniquement de ses produits! A ce titre, nous avons décidé de rester un festival intinérant. C’est pourquoi, cette année encore, nous changeons de lieu! Et nous changeons même beaucoup, puisque nous nous retrouverons au nord de la région Beaujolais. Tellement au nord, qu’à quelques kilomètres près, c’est une autre région qui nous accueillera! Je vous laisse admirer le Château Bonnet qui se trouve à la Chapelle de Guinchay!

Nous avons eu l’occasion d’aller sur place, et une foultitude d’idées se bousculent dans nos têtes pour vous recevoir au mieux. Car bien sûr, le festival aura tout ce qu’il faut pour combler petits et grands tout au long du week-end! Une kermesse, des stands de dégustation (de vins, oui! Mais pas que…. Rho, ne me regardez pas comme ça, gardons un peu de mystère voyons!), une buvette (notre parrain étant Belge, une petite thématique « bière » fera son apparition sur le festival, et un ou deux sous bocks devraient pointer le bout de leur nez…) un service de restauration le midi (qui se fait fort de satisfaire carnivores comme végétariens), un stand de crêpes pour les plus gourmands, et des auteurs de Bd en dédicace !

Aaah, enfin on parle de choses sérieuses !

En effet, on y arrive. Comme les années précédentes, nous vous proposerons un plateau de près de 20 auteurs, venus d’un peu partout dans le monde (si si, le monde!) pour régaler enfants comme adultes de leur Art. Evidemment, la liste complète des auteurs reste confidentielle, mais voici quelques dessinateurs que vous pourrez retrouver parmi nous fin juin :

Etienne Willem

Vous le savez peut-être, et si vous ne le savez pas je vais vous le dire, ça vous évitera de l’ignorer : Etienne Willem sera le Parrain du festival de cette année 2018. Voyageur intemporel, il traverse les époques et les costumes dans son aéroplane blindé pour se joindre à nous le temps d’un week-end. Tantôt vêtu de kilt, parfois chapeauté, cet amoureux des mots nous fait l’honneur de son trait, qu’il soit manuel ou d’esprit ne dépendra que de votre compagnie, ou de votre répartie.

Les ailes du singe

      

Notre parrain a gentiment accepté la tradition et nous a dessiné à l’occasion du festival deux étiquettes de vin, à retrouver sur les bouteilles estampillées « Cuvée Bd Miam ».

                      

 

Romain Pujol

Depuis son plus jeune âge, Romain a développé une passion dévorante pour les lapins. A l’aube de ses 6 ans, son élevage de 47 lapins nains d’Angora a fait le bonheur de ses parents qui n’avaient plus à tondre la pelouse. Aussi, le jour où Rayman partit en croisade contre les Lapins Crétins, notre jeune (et scandalisé) défenseur de la cause des lagomorphes décida de monter au créneau, en tentant de sensibiliser l’opinion publique au drame qui se déroule dans l’indifférence générale au travers de sa Bd:The Lapins Crétins. 

            

Jean Bastide

Bouliste professionnel, Jean a eu la révélation de sa vie le jour où il confondit la truffe d’un cocker avec un cochonnet. Après avoir tenté l’élevage et le dressage, ses allergies aux croquettes eurent raison de son envie de travailler avec l’animal. Néanmoins, son sens de l’observation et son talent inné firent de lui un grand dessinateur capable de reproduire à merveille cette race qui le fait tant rêver. Ainsi (re)naîssent: Boule et Bill

 

      

Jacques Lamontagne

Québecois pure souche, ce charmant dessinateur sort de son hibernation à l’heure où j’écris ces lignes. L’hiver est en train de vivre ses dernière heures, et la neige fond autour de son habitat naturel, lui permettant de sortir de sa tanière après plusieurs mois passés à crayonner sa bande dessinée auto-biographique: Shelton et Felter (eh oui, Jacques, on a reconnu ton physique de boxeur!).

         

Fun fact: de la même manière que le malheur, un Québecois n’arrive jamais seul. Cela dit, nous sommes très heureux de les recevoir!

Vous n’en saurez pas plus… Pour le moment.

Catégories : actu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *